Navigation Menu+

Entrer en ecole de commerce paris : combien ça coûte ?

A noter d’emblée que les frais de scolarité d’une ecole de commerce paris se sont accrus progressivement depuis quelques années. Juste à titre de rappel : l’école de commerce forme des étudiants qui peuvent exercer directement dans le monde professionnel ou des candidats aux hautes écoles de commerces ou à l’université.

Les frais d’inscription en école de commerce paris

Les aides de l’Etat, telles que les taxes d’apprentissage, les dotations de chambre de commerce, sont entrain de diminuer, sinon en train de disparaître. A contrario, les frais de scolarité, en espace de 20 ans, ont plus que doublé en ecole de commerce paris, et la tendance promet un coût moyen de 10.000 euros dans quelques années, et les 5 années d’études vont coûter à peu près 50.000 euros pour les étudiants. Ces frais annuels peuvent aller jusqu’à 15.000€ pour certaines écoles. Certains étudiants essaient de comprendre, sinon de se consoler, en calculant que les frais de scolarité d’une année pourront être compensés par les salaires d’une année.

ecole-de-commerce.jpg

Certains disent même que l’école peut augmenter les frais jusqu’à l’équivalence  de 18 mois de salaire. Quant aux frais d’inscription, ils varient selon les écoles. En tout cas, c’est l’équivalent des frais de dossiers et permet à l’étudiant de passer les concours d’entrée à l’école de commerce paris. Les frais ne sont pas remboursables  en cas de désistement. La fourchette varie de 40€ à 350€.

Comment financer ses études quand on a peu de moyens ?

Evidemment, il n’est pas aisé de se consacrer aux études si l’étudiant a encore à se soucier des questions de ressources financières pour la prise en charge, y compris les frais d’inscription et de scolarité, les transports, le logement, etc. Pour résoudre aux problèmes pécuniaires et éviter  les échecs en école de commerce paris, les étudiants peuvent négocier une bourse sur critères sociaux, ou demander une aide au mérite. Il existe également le fonds national d’aide d’urgence, ou  l’aide à la mobilité internationale spécifique aux boursiers sur  critères sociaux et désirant étudier à l’étranger pour effectuer un stage ou un échange académique.

etudiant.jpg

Il parait que le dernier recours pour plus d’un étudiant est l’emprunt. Il existe une plateforme française appelée crowdfunding qui est entièrement dédiée à l’éducation, et les étudiants prêts à affronter les difficultés et à fournir des contreparties consistantes sont très intéressés afin de pouvoir étudier en école de commerce.